Laurent Fabius sonne une nouvelle charge

C’est devenu un rituel. A chaque nouveau développement législatif, l’ancien Premier ministre, coordinateur de la riposte du PS sur les questions territoriales, convoque les médias rue de Solferino. Morceaux choisis de la conférence de presse de Laurent Fabius ce 18 janvier, à la veille de l’examen au Sénat du projet de loi-cadre de réforme des collectivités et, à l’Assemblée nationale, du texte organisant en 2014 la concomitance des mandats départementaux et régionaux.

« Le gouvernement saucissonne le cadavre de la décentralisation »
« Le gouvernement saucissonne le projet. C’est un peu comme des cadavres – je parle du cadavre de la décentralisation- trop gros pour tenir dans une seule valise et donc on les répartit et on met un tronçon dans chaque valise. Nous voulons faire de cette semaine un temps fort contre la régression territoriale, financière et démocratique. »

Le conseiller territorial, « ce Janus cumulard »…
« Le conseiller territorial est un Janus qui a l’obligation d’être cumulard. L’étude d’impact du projet de loi (NDLR : sur les économies que pourrait permettre la fusion des mandats départementaux et régionaux) est indigente. On ne sait d’ailleurs pas combien seront ces conseillers territoriaux. »

… « élu sans avoir obtenu une voix »…
« Pour la première fois de l’histoire de la République et sans doute du monde, on peut être élu sans avoir obtenu aucune voix. Monsieur Sarkozy nous avait habitué à des innovations, mais là, il bat des records. Il n’a pas réussi à trouver un mode de scrutin dans sa propre famille politique. Il a fallu qu’il aille en chercher chez un socialiste (Henri Weill-Raynal) qui, lui-même, n’était pas parvenu à convaincre les siens. »

… et « anticonstitutionnel »
« Lorsqu’on évoque les atteintes à la parité, le ministre de l’Intérieur nous répond que les femmes seront suppléantes des hommes conseillers territoriaux. C’est honteux. L’article 1 est très clair : « la loi favorise l’accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives ». Le conseiller territorial est anticonstitutionnel. »

Jean-Baptiste Forray

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Chronique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s