Michel Mercier : l’homme de la situation

Le ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Espace rural, fin connaisseur du Sénat, est pour l’instant en première ligne sur les bancs du gouvernement pour défendre le projet de loi de réforme des collectivités.

Sénateur de 1995 à sa prise de fonction ministérielle en juin 2009, Michel Mercier a été pendant près de sept ans président du groupe centriste dans lequel il a eu a maintenir, à partir de 2007, un équilibre savant entre membres du Nouveau centre, du Modem et partisans de l’UDF disparu.
Un groupe nécessairement courtisé par la majorité et l’opposition, car pouvant faire basculer des majorités. Un groupe qui se démarque aussi par une certaine liberté de vote. Le ministre connaît donc bien la plupart des sénateurs de tous bords politiques et n’hésite pas, en séance, à leur répondre personnellement.

Michel Mercier présente aussi l’avantage, dans les débats, d’être un habitué des instances locales. Président du conseil général du Rhône, ce juriste de formation n’hésite pas à faire valoir, dans les discussions, son expérience du terrain, notamment en tant que conseiller municipal [depuis 1971] de Thizy, commune de 2 500 habitants. Un atout pour s’adresser aux nombreux élus locaux qui siègent au palais du Luxembourg.

Manque de nuance

Il a par exemple, à la fin de la discussion générale, indiqué au socialiste Pierre Mauroy (Nord-Pas-de-Calais), Premier ministre à l’époque des lois de décentralisation de 1982 et 1983, qu’il avait trouvé son discours « un peu dur » et « manquant de nuance », malgré tout le respect qu’il lui a aussi témoigné. A l’aise dans ses interventions, le ministre de l’Aménagement du territoire prend à chaque fois le temps d’écouter les interpellations des sénateurs, et de leur répondre, éventuellement accompagné d’un clin d’oeil personnel.

Sa connaissance des lieux devrait donc lui faciliter le travail au Sénat, en plus de sa sympathique attitude bonhomme. A l’Assemblée, la situation ne sera sans doute pas aussi favorable.

Raphaël Richard

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Chronique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s