Alain Marleix le désintéressé

Le secrétaire d’Etat aux Collectivités Alain Marleix défend le texte lorsque le ministre de l’Aménagement du territoire Michel Mercier est absent. Une punition pour lui ?

Alors que Michel Mercier est dans son élément au Sénat, prenant le temps de commenter chaque amendement, répondant aux interpellations, son collègue du gouvernement semble vivre l’examen du projet de loi de réforme des collectivités comme un moment désagréable à passer.

Avare de paroles, l’ancien député du Cantal est un homme d’appareil. Plus à l’aise dans les discussions intimes des bureaux ministériels, il a été nommé pour s’occuper du redécoupage des circonscriptions législatives et paraît peu enclin à discuter d’autres sujets.

Les différentes lectures de l’ordonnance relative à ce redécoupage lui ont donné, au Parlement, l’image d’un homme fermé, voire provocateur face aux attaques répétées de l’opposition. Mis face à certaines contradictions, le chargé des élections de l’UMP a tenté, à chaque fois, de changer de sujets ou de fournir des réponses détournées.

Régionales

Au Sénat, pour la réforme des collectivités, il annonce l’avis du gouvernement sur les différents amendements avec un ton monotone, expliquant rarement ses positions. Si peu intéressé par l’exercice que le sénateur Guy Fischer, qui présidait, le 2 février, la séance, a relevé qu’il donnait même son avis sur un amendement non défendu. Jean-Claude Peyronnet (PS, Haute-Vienne) a, lui, reproché au secrétaire d’Etat, de fournir bien peu d’explications aux demandes de modifications des socialistes.

Si les régionales lui sourient, Alain Marleix ne sera plus là pour les autres lectures du texte… faut-il lui souhaiter ?

Raphaël Richard

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Chronique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s