Quand Bernadette Chirac vidait son sac…

Un malheur n’arrive jamais seul pour la réforme des collectivités. Ce 25 septembre a vu, en même temps que la défaite de la majorité aux sénatoriales, la victoire dans une cantonale partielle de Corrèze d’une opposante de choc au conseiller territorial : Bernadette Chirac. L’ex-première dame de France, qui  l’a emporté haut la main (60,81 % dès le premier tour), a eu des mots fort peu diplomatiques à l’endroit de l’élu à deux têtes.

La réforme « Balladur» dans le viseur

« Cette nouvelle loi, imaginée par Edouard Balladur, n’a aucun sens » blâmait-elle dans un article du Monde daté du 15 mars. L’épouse de l’ancien président du conseil général de Corrèze renchérissait: « Il ne faut pas vous faire d’illusions. C’est un très grand changement qui n’est pas du tout fait pour la proximité. » Et Bernadette Chirac née Chodron de Courcel d’accuser l’exécutif de « mettre par terre une structure qui date de la Révolution et de l’Empire. » « On ne connaîtra personne, mettait-elle en garde, ce sera un travail de technocrate. » Un copié-collé des argumentaires des conseillers généraux socialistes ! Un message reçu cinq sur cinq, lors des sénatoriales du 25 septembre, par les grands électeurs ruraux qui ont renvoyé bien des sénateurs de la majorité dans leurs pénates…

Jean-Baptiste Forray

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Décryptage

2 réponses à “Quand Bernadette Chirac vidait son sac…

  1. Aubrey

    C’est un véritable hold up qu’a réalisé cette candidate aux régionales en Corrèze, qui après bien des tergiversations n’a pas su dégager le terrain une bonne fois pour toutes… Cette doneuse de leçons de morale serait mieux inspirée à s’occuper de son conjoint amnésique dans son luxueux appartement (encore un autre hold up dont les Chiracs sont familiers) et de laisser tomber les affaires Corrèziennes qui ne la concernent qu’au titre des chimères qu’entretient cette ancienne bourgeoisie condescendante auprès de ses fidèles suppôts dont certains continuent toujours à admirer ce type de comportements répugnants….

  2. Pingback: Quand Bernadette Chirac vidait son sac… « ParlonsEn 83 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s