Les départements se convertissent à la parité

Lors de son congrès, les 20 et 21 septembre, à Metz, l’Assemblée des départements de France défendra l’élection de tandems mixtes au sein de cantons agrandis.

Préserver l’ancrage cantonal tout en instaurant la parité. Longtemps, l’objectif a relevé de la quadrature du cercle. Dans une précontribution à un nouvel acte de la décentralisation, l’Assemblée des départements de France (ADF) croit avoir trouvé la solution. Sous l’appellation, un brin barbare, de « scrutin binominal mixte majoritaire », elle formule une proposition choc : l’élection dans chaque canton d’un tandem formé d’une femme et d’un homme. Une révolution culturelle pour des cénacles encore souvent majoritairement composés de notables ruraux.

Le spectre de la proportionnelle…

A l’issue du scrutin de 2011, la part de conseillères générales était toujours réduite à la portion congrue (13,8 %). Les duos paritaires exigent de retailler les cantons à la serpe. Selon leurs promoteurs, cela n’entraînera « pas d’augmentation du nombre total de conseillers départementaux ». Imaginés par le maire (PS) de Saint-Herblain, Charles Gautier, et l’ancien président (PS) du conseil général de la Loire-Atlantique, Patrick Mareschal, ces duos ont déjà fait du chemin. Lors d’un premier vote, début juillet, le bureau de l’ADF les a même plébiscités. Une manière selon Claudy Lebreton (PS), patron de l’ADF, de s’opposer à une « transposition du mode de scrutin proportionnel des régions aux départements, à laquelle certains, au gouvernement comme dans la majorité, sont acquis. »

… et de la fin du département

« Comme Elisabeth Badinter, je considère que la parité est une manière insultante de dire aux femmes qu’elles ne sont pas capables de se faire élire à la loyale. Mais nous ne nous opposerons pas à un scrutin qui permet d’échapper à la proportionnelle intégrale » annonce Bruno Sido, leader du groupe de la droite, du centre et des indépendants (DCI) à l’ADF.

Il en profite aussi pour adresser un signal aux ténors de l’UMP (François Fillon, Jean-François Copé, Luc Chatel, Bruno Le Maire), ralliés à la suppression du département. « Ce n’est qu’un phénomène de mode, grince Bruno Sido. Nous avons eu droit à la même rengaine en 2002 et, sur les 14 milliards d’euros versés par l’Etat au titre des compensations des transferts de compétences, 9 milliards nous sont revenus… »

Jean-Baptiste Forray

Publicités

1 commentaire

Classé dans Chronique

Une réponse à “Les départements se convertissent à la parité

  1. ALIMAS

    (09A1120A01). QUELLES SONT LES INTENTIONS ? Pour faire simple et si j’ai bien tout compris :
    1). Abrogation de la loi instituant le «conseiller territorial» créé par le précédent gouvernement, pour remplacer les conseillers généraux et régionaux à partir de 2014. (En novembre dernier, le Sénat a voté la suppression de la mesure phare de la réforme des collectivités du gouvernement Fillon et rétablit les conseillers généraux et régionaux).

    2). Nouvelles conversion et proposition :
    2a). Pour les Régions, on augmente leur champ d’application en Métropoles, en incorporant les actuels départements.
    2b). Pour les Départements, on les supprime :
    2c). Pour les Cantons, on augmente leur champs d’application et on divise leur nombre par deux (était 4.000 ; deviendrait 2.000).
    2d). Pour les élus, on multiple par deux le nombre de conseillers par canton (était 1 ; deviendrait 2), avec obligation de stricte parité bicéphale (un homme ; une femme).
    2e). Pour l’appellation, on change l’appellation des représentants des Conseils exécutifs (était «Conseil général» ; deviendrait «Super Conseil régional … ou autre si on supprime le concept de région au profit de métropole»).

    3). Conclusion : Je ne vois pas dans cette proposition :
    3a). L’ombre d’une intention de diminuer le nombre d’élus !
    3b). L’ombre d’une intention de réduire les coûts de fonctionnement des structures publiques !
    3c). L’ombre d’une intention de réduire les coûts de fonctionnement des structures politiques !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s